4 choses importantes en randonnée comme en voyage

par • 7 juin 2012 • Astuces, Everywhere, NowhereCommentaires (2)15727

J’ai découvert les joies de la randonnée il y’a quelques années. J’apprécie la randonnée pédestre parce qu’elle me rappelle des sensations que j’éprouve en voyage… Je ne pense, comme en voyage, qu’à des choses très simples, élémentaires : où je vais dormir, ce que je vais manger, si je serais au sec et si je serais au chaud. Et finalement, ces quelques pensées qui se bousculent me font voir la vie autrement. Et souvent, de retour de voyage comme de randonnée, je prends la vie de manière bien plus simple…

Ou-est ce que je vais dormir ?

La question principale est de savoir si j’aurai un toit sur la tête le soir. Pour cela, rien de plus simple lorsque vous organisez votre voyage. Des sites comme Booking, Venere et j’en passe vous permettront de réserver rapidement et au dernier moment, à des tarifs souvent compétitifs une chambre dans un hôtel. En randonnée, Booking propose aussi des réservations en chambres d’hôtes et gîtes. Dans des contrées un peu plus reculées, veillez à réservez un refuge s’il est gardé ou vous renseigner sur les possibilités offertes par des refuges non gardés.

Pour les adeptes d’authenticité, je ne peux que vous conseiller de faire du Couch Surfing. D’ailleurs, sachez que les groupes de discussion dédiés aux demandes d’urgence dans les principales villes se sont créés ces dernières années, permettant même aux moins organisés d’entre vous de trouver un endroit ou dormir au dernier moment. Attention cependant, à utiliser avec modération car là n’est pas l’esprit du Couch Surfing… Toujours sur Couch Surfing, le Couch Surfing rural s’est développé également et vous permettra de trouver des endroits ou dormir en pleine campagne ! Pratique pour vos randonnées !

Qu’est ce que je vais manger ?

Faites confiance à votre instinct en voyage lorsque vous recherchez de quoi vous sustenter. En randonnée comme en voyage, vous découvrirez le goût caché de nombreux aliments et souvent les plus simples… Alors en ce qui me concerne, une seule règle : manger simple et efficace ! En randonnée, il faut de l’énergie, je privilégie donc les fruits secs et le sucre. Des choses simples mais dont j’apprécierai le goût et les qualités comme jamais, tellement la fatigue et la faim pourront me tirailler. En voyage, manger est une manière de découvrir une culture, la aussi, je privilégie les plats simples et locaux. C’est très certainement en randonnée à plusieurs centaines de mètres d’altitude que j’ai mangé mes meilleurs plats de pâtes ou mon meilleur pain sec :-) .  Le meilleur thé que j’ai bu est celui qui m’a été offert, lors d’un voyage à Istanbul, ou je suis rentré trempé après avoir marché plusieurs heures sous des trombes d’eau sur les rives du Bosphore. Ce qui m’amène au point suivant…

Rester au sec !

Ma hantise depuis cette aventure à Istanbul. Et ma hantise également en randonnée… Je déteste tout simplement cette sensation de revêtir des vêtements humides voire trempés dès le petit matin et de marcher dans des chaussures détrempées. Une seule solution ! Equipez-vous ! En voyage comme en randonnée, gardez toujours un change sec en le plaçant dans des sacs poubelle ou des sacs plastiques, voire des pochettes hermétiques. N’hésitez pas à acheter des équipements résistants, quitte à les payer un peu plus cher, vous ne le regretterez jamais. Regardez sur le web, comparez les prix et équipez-vous avec le site campz.fr par exemple.

Se retrouver au chaud…

J’ai fait récemment fait l’acquisition d’un sac de couchage résistant à des températures très basses par exemple. La douleur à mon portefeuille le jour de l’achat de ce sac de couchage a été largement compensée par le bonheur ressenti lorsque je m’y suis glissé, au fond d’un gîte dans lequel la température devait atteindre timidement les -5°c… Prenez systématiquement un coupe-vent ou une polaire. En voyage, préférez le coton qui vous tiendra chaud, en randonnée, les vêtements respirants.

Etre au chaud peut paraître très banal et pourtant, c’est primordial en voyage comme en randonnée. Et croyez-moi, la sensation de froid peut vous gâcher un très beau voyage comme une belle randonnée.

Dernier petit conseil lorsque vous partez en randonnée, même quelques heures, regardez rapidement la météo ! C’est à la portée de tous et c’est important, car les conditions sont rarement les mêmes que l’on soit en bas ou en haut d’une montagne :-) . Allez donc faire un tour sur Météo France.

Est-ce que vous aussi vous êtes préoccupées par ces choses très terre à terre durant vos voyages ?

Pin It

2 commentaires ⇒ 4 choses importantes en randonnée comme en voyage

  1. Bonjour Clément,

    Je suis entièrement d’accord avec toi. Rester au sec et au chaud est également mon soucis !

    J’aurais deux conseils:
    - Ne pas oublier que le soir il fait froid !
    - Des chaussettes en double, triple, quadruples,…

    Pourquoi ces conseils ? Quelques expériences sur le terrain:

    J’étais parti faire de la randonnée aux USA, mais comme je partais plusieurs jours en autonomie je voulais être léger pour économiser l’effort.
    Mais le soir il fait froid dehors ! Ainsi le soir je partais me réfugier dans mon sac de couchage dès le soleil couché (7h40 :) . À l’aube, rassasié de sommeil je me levais donc tôt (5-6h) et je me gelais encore ! Je pliais bagage et je me remettais en route pour me réchauffer avant de déjeuner…

    Les chaussures mouillées… tout un programme ! J’en avais acheté en Gaure-Tecks (marque volontairement modifiée) mais après quelques heures de marche dans la neige j’avais constamment les pieds mouillés.
    À mon avis un seul habit doit être pris en double (ou quadruple): ce sont les chaussettes !
    S’il fait beau, on fait sécher les chaussettes sur le sac pendant que celles aux pieds absorbent l’humidité des chaussures. Et on fait une rotation régulière.
    Cela évite d’avoir la peau qui ramollie et donc éventuellement des blessures cutanées. Puis ça aide à sécher les chaussures. Et enfin, une fois toutes les heures on redécouvre le bonheur d’avoir les pieds au sec !

    Christophe

    Voyage Sur Le Fil

  2. Étant un randonneur débutant je n’ai pas trop de soucis d’hébergement et de bouffe en général.
    Mais tes conseils et la simplicité recommandée pourront me servir pour mes partie de pêche ou chasse sous marine où le temps ne compte plus pour moi, comme pour les sorties kayak et peut être si je deviens plus expérimenté en bivouac ou en grande rando.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>