Le Rendez-Vous du Carnet de voyage est en deuil

par • 17 janvier 2015 • EvénementsCommentaire (0)4368

Quelques jours après la barbarie. Je ne reviendrai pas sur cet événement qui m’a beaucoup marqué, comme vous tous et cela dans le monde entier. Mais cet événement à également eu un autre retentissement chez moi et dans la communauté du voyage et des carnettistes lorsque nous avons appris le décès de Michel Renaud, co-fondateur de la Biennale du Carnet de Voyage de Clermont-Ferrand, rebaptisée Rendez-vous du Carnet de Voyage il y’a quelques années. Le succès de cette manifestation l’a en effet transformé de fait en festival annuel.

Ce sont donc tous les carnettistes et auteurs de cette manifestation qui sont en deuil, comme sa cohorte de visiteurs qui ont pu rencontrer lors de la dernière édition Cabu, invité d’honneur en 2014. Comme tous les carnettistes je n’ai pas les mots pour exprimer ma tristesse et ma colère. Je me permets seulement de reproduire ici le message qui nous est parvenu de l’équipe de l’association « Il Faut Aller Voir » et de son Président Jean-Pierre Frachon (disponible aussi sur le site du RDV). Allez donc voir les hommages rendus aux artistes spontanément sur le site Libération qui soutient ce festival et organise chaque année un concours avec l’Apaj. Et d’ailleurs, tiens, pourquoi pas rebaptiser ce prix le prix « Michel Renaud » ? Ca, ça serait un bel hommage.

Et si vous voulez encore rendre hommage à ces hommes, alors je vous donne rendez-vous en Novembre 2015 à Clermont-Ferrand pour le prochain Rendez-Vous du Carnet de Voyage.

Michel Renaud nous a quittés emportant avec lui son dernier carnet de voyage, celui d’un voyage qu’il n’aurait pas voulu rater, en compagnie de Gérard Gaillard : retrouver Cabu au siège de Charlie Hebdo, conclusion d’une belle rencontre avec ce génie du dessin et d’une complicité naissante entre lui et l’équipe des carnets.

Michel est parti en bonne compagnie, avec ceux qu’il admirait tant, que nous admirions tant, Cabu, Charb, Tignous, Wolinski et Bernard Maris.

Cabu, rencontré lors de sa participation à la dernière édition du Rendez-vous du Carnet de Voyage et qui nous avait accordé une amitié complice et bienveillante.

Michel, co fondateur de l’IFAV avait tout donné pour sa passion des carnets de voyage. Il avait assuré la présidence de la manifestation pendant dix ans jusqu’à son grand départ, en famille, pour une année au Kirghizstan. Dès son retour, il avait repris la responsabilité éditoriale de la manifestation qu’il assumait avec passion et talent.

Nous perdons un ami qui avait des idées lumineuses et un caractère bien trempé. Nous n’oublierons pas son enthousiasme, ses coups de gueule, ses éclats de rire. Si les échanges pouvaient être parfois houleux, ils étaient constructifs et l’amitié toujours reprenait le dessus.

Il nous laisse désemparés et orphelins.

Le plus bel hommage que nous puissions lui rendre, ainsi qu’à sa famille, c’est de poursuivre la grande aventure, dont il nous a donné le cap, en le gardant toujours présent dans nos pensées. 

« Je suis Charlie », aurait-il pu dire. Nous le dirons pour lui avec les mots et les images d’une manifestation dont nous aurons à cœur d’assurer la pérennité.

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>