Les iles espagnoles : partir pour l’île de Majorque

par • 4 juillet 2013 • EspagneCommentaires (2)6324

Toujours à la recherche de nouvelles destinations pour voyager, je vous avais parlé ici de l’île de Tenerife au cœur des îles Canaries. Je change d’archipel et m’intéresse maintenant à l’archipel des Baléares… La encore, j’ai du laisser mes préjugés de côté sur les îles paradisiaques et leurs plages de sable fin et me suis plongé dans mes recherches, toujours aidé par mon amie France qui a eu l’occasion de parcourir l’île de Majorque.

Majorque EST une île paradisiaque

J’ai beau chercher, parcourir les sites d’avis de voyageurs et de touristes, toutes les pages me renvoient à mes lourds préjugés : l’île de Majorque est bien une île paradisiaque ! Le nombre de plages varie selon les sources mais il y’a au moins 200 plages sur l’île et certains en annonce même 300 ! AU moins, je me dis qu’il doit bien y’en avoir quelques unes un peu tranquilles…

Tous les commentaires et descriptions que j’ai trouvé s’accordent sur un point, confirmé par France : l’eau y est d’un bleu turquoise et cristalline et il est inutile d’aller à l’autre bout du monde pour trouver des plages de sable fin, cachées au fond de criques luxuriantes. Elles ne sont généralement pas directement accessibles par la route et il faut donc prévoir une petite marche pour s’y rendre, pour les moins populaires d’entre elles, que j’affectionnerai plus particulièrement.

Il existe des « top 10 des plages de Majorque » que je ne reproduirai pas ici et beaucoup parlent de la plage d’Es Trenc (entre Colonia San Jordi et Sa Rapita). Cette plage a gardé son caractère sauvage puisque aucune barre d’immeubles ne vient gâcher la vue. Côté mer, attendez-vous à voir quelques yachts de quelques richissimes touristes. Je trouve que ça gâche un peu la vue… La densité de population semble variable selon la proportion de naturistes, à vous de voir ce que vous voulez… Manifestement, c’est en tout cas un incontournable sur l’île, y siroter un mojito semble être une attraction qui l’est tout autant. France me conseille les plages de la Cala d’or, certes touristique mais très sympa, et suggère également les plages de Cala Llombardes et Cala Pi. Les plages principales et les plus touristiques semblent se trouver au Sud / Sud-Est de l’île.

Majorque : infos budget, logement et transports

J’ai été assez étonné quand France m’a confié qu’il était très facile et relativement peu cher de se rendre à Majorque avec la compagnie Ryanair. J’ai découvert que l’aéroport de Palma de Majorque reliait pas moins de 59 destinations dans l’Europe entière ! Depuis La France, vous pourrez vous y rendre depuis Paris Beauvais et Marseille. J’ai noté qu’une liaison existait depuis Bruxelles également, hub de la compagnie à bas coût. De quoi déjà faire quelques économies avant de partir !

Pour trouver un hôtel à Majorque, vous aurez le choix ! J’ai abandonné l’idée de parcourir les centaines d’avis sur différents sites de réservation. France m’a cependant conseillé le San Francisco Hostal à Cala d’or dont j’ai lu quelques bonnes critiques. Pas cher, propre et correct et à quelques minutes des restaurants et des plages, avec un personnel accueillant !

Les voies de communications et les transports en commun sont largement développées sur l’île mais il est nécessaire pour sortir des plages et criques très fréquentées, de louer une voiture. La aussi, vous aurez le choix arrivé à l’aéroport. France m’a confié deux petits conseils : réserver à l’avance et choisir (si vous le pouvez) une petite voiture, les places de stationnement étant rares, vous aurez plus de chance de vous garer avec une petite auto. Ne vous posez pas de question pour accéder aux plages, les parkings sont payants ET chers. Ne tournez pas inutilement autour des plages donc, résignez-vous à payer ou garer vous loin des plages :-) . Ce détail reviens souvent dans les avis concernant l’île d’Es Trenc.

Mais Majorque recèle d’autres trésors

Difficile pour moi de me faire à l’idée de visiter une île paradisiaque comme Majorque. Alors je suis allé chercher quelques infos sur les autres attractions de l’île. L’histoire de l’île lui confère quelques caractéristiques bien particulières. Déjà, on y parle deux langues : le catalan et le castillan (espagnol classique), de quoi être dépaysé !

Les amateurs de randonnée pourront au choix parcourir la chaîne Tramontane, la chaîne du levant ou le massif de Randa dont les montagnes sont les plus basses. Les amateurs d’altitude risquent par contre d’être déçus, le Puig Major, point culminant de l’île atteint seulement les 1445 mètres. Ceci étant, l’auvergnat que je suis sais que l’altitude ne fait pas la vue… L’ile semble en tout cas réputée pour ses sentiers de randonnée pédestre, à l’écart des foules qui se ruent sur les plages, à la recherche de sable fin et de soleil brûlant.

Pico del Teide

Puisque les plages sont incontournables, je profiterai d’un passage près de la Cala d’or pour aller voir juste au dessus le parc naturel de Mondrago. Et si je passe par la plage d’Es Trenc, France me conseille de traverser les collines de sel juste avant, a priori, ça vaut le coup d’œil et on les voit de la plage.

De ce que j’ai lu, le cœur de l’ile est également charmant, vallonné et parsemé de routes sinueuses dans lesquelles il est agréable de se perdre… J’ai lu ici et là que l’île est parsemée de près de 700 moulins au milieu d’immenses champs d’amandiers et d’oliviers…

Dernier lieu incontournable de l’ile, sa capitale, Palma de Majorque. Dans cette ville au centre de l’ile, j’ai identifié plusieurs points d’intérêt : le palais de l’Almudaina et son jardin du Roi, le château de Bellver, surplombant la ville au milieu d’une colline recouverte de pins et la cathédrale de Palma de Majorque. Pour une petite escapade historique, les bains maures (bains arabes – baños árabes) de Palma  de Majorque sont très biens conservés et sont le dernier vestige de l’ère musulmane de l’île.

Vous connaissez cette île ? Qu’en avez-vous pensez ? Dois-je vraiment me méfier des îles paradisiaques comme l’ile de Majorque selon vous ?

Pin It

2 commentaires ⇒ Les iles espagnoles : partir pour l’île de Majorque

  1. Jenifer DUPONT dit :

    Merci pour ces informations très intéressantes ! Pour notre dernier voyage en Espagne, nous avions choisi de louer un bateau et naviguer en mer. Mais lorsque l’on veut planifier son itinéraire et les lieux à ne pas manquer à l’avance, il est parfois très difficile de trouver les informations que l’on souhaite ! Lors de cette dernière croisière aux Baléares (4 personnes – 2 couples), nous avons débuté notre périple à Majorque pour nous rendre jusqu’à la célèbre ville d’Ibiza ! La location du bateau avait été effectuée auprès de l’entreprise GlobeSailor, dont nous sommes plutôt satisfaits ! Au plaisir de lire de nouveaux articles aussi enrichissants…

  2. Merci pour toutes ces infos utiles et intéressantes !
    Dommage qu’il n’y ai pas plus de photos ! En tout cas vous m’avez donné envie de retourner a Majorque !

    Alice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>