Roadtrip estival en Sicile : les incontournables

par • 26 janvier 2015 • ItalieCommentaires (5)7260

Voila quelques mois que je voulais revenir sur l’un de mes derniers voyages en Europe. L’été dernier, j’ai choisi de me rendre en Sicile en mode roadtrip. A moi l’eau azurée, les plages bondées, l’arrière pays au goût de Provence et le sol brûlé de l’Etna. Je vous emmène donc à la pointe de la botte italienne et vous donne quelques bonnes raisons de découvrir  cette île !

Côté transports

Vous rendre en avion en Sicile ne devrait pas vous poser de problème. Les 3 principaux aéroports de l’île (Palerme, Catane et Trapani) sont largement desservis depuis la France à partir de Paris, Lyon, Nice ou Marseille notamment via des compagnies low cost.

Ne faîtes pas comme moi, pensez avant toute chose à faire votre réservation en ligne pour votre voiture. Utilisez des comparateurs et agrégateurs comme BSP-Auto, vous aurez un plus large choix de véhicules, de loueurs et d’agences pour retirer votre voiture. La haute saison n’est pas un vain mot en terre sicilienne. Les loueurs sont littéralement pris d’assaut et les prix s’envolent très vite. C’est généralement le cas pour toutes les autres destinations durant la période estivale. Je suis allé juste après en Irlande et le problème a été le même. Organisez-vous également pour prendre votre véhicule à l’aéroport, les loueurs en ville sont généralement les premiers à être à court de véhicules…

Pour ce qui est de la conduite en Sicile, laissez-moi vous mettre en garde car c’est plutôt sportif. les siciliens ont la fâcheuse habitude de s’arrêter n’importe où ET n’importe comment. Gare aux portières qui s’ouvrent et aux stop grillés sur toute l’île. J’ai eu peur de me faire faire une portière à plusieurs reprises durant mon séjour… La vitesse n’est pas non plus leur fort, alors prenez votre temps. Les parkings aux abords des plages sont généralement payants et pas donnés, les stationnements en ville très surveillés (et pas par des policiers en tenue). Très souvent, les places en centre ville sont réservés pour les résidents et même pour quelques minutes d’arrêt, vous pouvez récupérer un petit papier sur votre pare-brise.

Scopello, un petit coin de paradis

Certainement ma plus belle découverte de mon voyage en Sicile. Au nord ouest de l’île, une petite bande de terre s’étire loin de la foule et du brouhaha. La Riserva Naturale Orientata dello Zingaro offre de splendides balades et un calme des plus reposants. Le petit village de Scopello offre une base parfaite pour poser ses valises quelques jours et explorer la région à pied ou en voiture. Comme une image vaut mieux qu’un long discours, je vous laisse découvrir le panorama depuis la Tonnara de Scopello, ayant servi à plusieurs tournages de films tel qu’Ocean Twelve…

L’Etna, bienvenue sur la lune

Certainement l’une des choses les plus fabuleuses qu’il m’ait été donné de voir jusque là… Il vous faut emprunter les routes sinueuses pour vous rendre jusqu’à la base du téléphérique. Vous serez déjà à 1900 mètres d’altitude. Les télécabines vous emmènent à 2500 d’altitude environ. Vous survolez alors de larges coulées noires et un désert de charbon. Quelques genêts éparses ont réussi à pousser au milieu de cet amas aride de roches. On se croit réellement sur une autre planète.

Vous pouvez continuer à monter à pied sur près de 500m de dénivelé mais je vous le déconseille fortement. Le vent est violent et les températures relativement froides, même en été. Par ailleurs, les bus tous terrains lèvent une poussière incroyable à leur passage, devant le nez des marcheurs. Ces bus vous déposeront au pied d’un circuit de visite guidée… Vous pourrez alors marcher sur des crêtes arides et observer les cratères, dont certains ne se sont créés qu’il y’à quelques années…

Le billet de téléphérique et la visite guidée avec la navette en bus reviennent à 60 euros par personne. Pour ce prix là, vous pouvez vous permettre de vous rendre à l’Etna presque à n’importe quelle heure de la journée. Comptez 2 à 3 heures pour la visite totale et l’aller-retour en téléphérique. Il faut ajouter à cela le trajet pou vous rendre jusqu’au téléphérique par la route. Tout dépend de votre point de départ (Catane ou Taormine généralement).

Temples et édifices

Je n’ai malheureusement pas eu le temps de traverser la Vallée des Temples près d’Agrigente mais sachez que la Sicile regorge de sites archéologiques tout à fait stupéfiants ! Très bien conservés, ils offrent des panoramas imprenables sur les alentours. Les plus cultivés d’entre vous savent que de nombreux passages de l’Odyssée d’Homère se déroulent en terre sicilienne, berceau de fabuleuses légendes.

J’ai pour ma part porté mon dévolu sur le site de Segesta, entre Palerme et Trapani et assez proche de Scopello où j’avais établi ma base pour explorer la région. le temple construit au Vème siècle avant JC est l’un des plus beaux au monde. Il vous coûtera une petite marche en plein soleil pour rejoindre au sommet du mont Barbaros le théâtre et sa vue imprenable sur la vallée.

Une petite pause bien agréable en plein roadtrip et un panorama exceptionnel. Encore un très beau souvenir de cette escapade en Sicile.

Evidemment, une semaine pour traverser toute la Sicile et se reposer un petit peu, c’est très compliqué… Mais j’y retournerai certainement pour explorer d’autres parties de l’ïle. Qu’est-ce que vous me conseillez ?

Pin It

5 commentaires ⇒ Roadtrip estival en Sicile : les incontournables

  1. Audrey dit :

    Intéressant ton parcours, je prépare mon deuxième voyage la bas je vais m’inspirer du tien ;)

  2. Clément dit :

    A faire et à refaire : Scopello, sans aucun doute ! Avec l’accès à la réserve naturelle : version rando avec petites haltes sur des criques magnifiques ou par la mer, avec la société de Scopello qui propose des sorties de snorkeling.

  3. Sebastien F dit :

    Quel aventure, je vous envie grave, bonne route et apprécier bien de chaque instant car c’est un aventure unique que vous êtes en train de vivre maintenant.

  4. VoyageHouse dit :

    J’ai eu l’occasion de partir et de découvrir en Sicile il y a quelques années, je n’ai pas tout à fait le même parcourt que toi. Je suis allé jusque l’île du Stromboli, une ascension que je n’oublierai pas. La Sicile est riche en découverte et en paysages spectaculaires.

  5. Maël dit :

    Après deux mois passés sur cette merveilleuse île Italienne cette année et à moins de 3 semaines de mon deuxième voyage là bas, je te conseille d’accepter ma Couchrequest pour en discuter et répondre à ta question « Que me conseillez-vous ? » ;)

    Très beau blog, très bons conseils, bravo !

    Maël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>