Couch Surfing : pour être sûr de trouver un hôte !

par • 3 janvier 2017 • AstucesCommentaires (6)2815

Le site Couch Surfing s’est fortement développé ces dernières années et atteint maintenant plus de 10 millions d’utilisateurs inscrits. Mais voila, la quantité ne fait pas la qualité et il faut souvent passer beaucoup de temps pour trouver un hôte. J’utilise Couch Surfing depuis 10 ans et vais donc te donner quelques astuces pour t’aider à augmenter tes chances de trouver un hôte. D’abord parce que je suis souvent dans cette situation et que j’ai pu voir ce qui marchait le mieux… Aussi parce que j’ai reçu des centaines de demandes, surtout depuis que je suis à Paris. Je reçois entre 3 et 10 demandes par jour (oui oui, 10 par jour).

Couchsurfing_logo

1. Attends-toi à y passer du temps…

Spoiler alert : si tu n’es pas prêt à passer du temps sur Couch Surfing, et je parle de plusieurs heures, arrête de lire dès maintenant, ne perd pas ton temps et va directement sur booking.com. Un hébergement gratuit chez l’habitant avec des gens sympas qui vont en plus te faire découvrir leur culture et t’aider à naviguer dans leur ville ? Ça a forcément un prix… Alors si tu penses écrire un message de moins de 5 lignes à copier-coller à 50 destinataires sans même prendre le temps de parler un peu de toi et de ton voyage et découvrir ton potentiel hôte, tu n’es juste pas fait pour Couch Surfing. Continue à aller à l’hôtel.

Ah oui et si tu penses que Couch Surfing est un moyen de rencontrer des minettes aux 4 coins du monde et d’accueillir de jeunes russes ou brésiliennes peu farouches, attends-toi à y passer encore plus de temps.

2. Les basiques : remplir ton profil, lire son profil

OK, Couch Surfing, c’est héberger un(e) inconnu(e)… Mais y a un minimum à fournir quand même… Ton profil doit être rempli, tout simplement pour rassurer ton hôte potentiel. Évite les photos trop décalées si tu ne veux pas faire peur à tes correspondants. C’est fou le nombre d’italiens torses nus sur la plage que l’on peut trouver sur Couch Surfing… Donne quelques détails sur toi et tes activités, passions et ce que tu aimes. Il y a maintenant un système de mots clés disponible qui permet de définir rapidement tes passions. Ça permet très rapidement de voir si on a des choses en commun et donc lors d’une recherche, trouver des personnes avec les mêmes centres d’intérêt et pour un hôte potentiel, paraître un peu moins étranger à ses yeux…

De nombreux couch surfers que j’héberge ou croise me disent souvent qu’ils reçoivent peu de réponses à leurs demandes. Personnellement, je réponds à tout le monde, ne serai-ce que pour conserver un taux de réponse élevé et donc crédibiliser mon profil (d’hôte mais aussi de surfer). Regarde bien tous les détails sur les profils de tes hôtes potentiels avant de leur envoyer une demande. Certaines filles n’acceptent que les filles, certains garçons aussi d’ailleurs… Il y a de nombreux détails dans la section « My Home », ne fais pas l’impasse dessus ! Vérifie leur dernière date de connexion pour savoir si l’utilisateur est actif. Le taux de réponse n’est pas toujours significatif mais tiens-en compte quand même. Regarde les références bien sur. S’il y en a, à quelle date l’hôte a t-il hébergé ? Si c’est récent, alors tu as peut être une chance qu’il soit toujours actif…

Lire les profils te permettra de mieux connaître ton hôte et, nous le verrons dans la section suivante, personnaliser ta requête. Plus que tout, certains couch surfers, comme moi, lassés de recevoir des requêtes copiées-collées demandent de glisser un nom de code ou une référence à leur profil dans la demande… Personnellement, je vois tout de suite qui a lu mon profil ou non et cela me permet d’éliminer 50% des demandes dès le premier coup d’œil. Ne te berce pas d’illusions, dans les grandes villes (donc toutes les capitales européennes par exemple), les profils qui ressortent en premier dans les résultats de recherche sont ceux qui concentrent toutes les requêtes. Si tu veux sortir du lot auprès de ces hôtes -là, il va falloir faire un effort.

Je viens de terminer une campagne de mails… Après avoir fait une recherche et sélectionné une bonne trentaine de profils juste à partir de quelques critères et des photos dans les résultats, j’ai éliminé une bonne dizaine de profils pour une ou plusieurs de ces raisons… J’augmente d’autant plus le taux de réponse et passe moins de temps à envoyer des requêtes qui de toute façon resteront sans réponse…

3. Ecrire une vraie requête

Quand je reçois une requête, je m’assure de ne pas recevoir une demande en copiée-collée. Personne n’aime recevoir ce type de message… Alors ne le fais pas. On me répond souvent « oui mais mon voyage est le même ! ». Je suis d’accord, mais il te suffit de personnaliser une partie de ta requête. Nul besoin d’écrire un roman dédié à ton hôte. Il suffit juste de montrer que tu t’es intéressé à lui. Tout le monde préfère recevoir un message dans lequel on s’adresse à lui directement, plutôt qu’un spam générique craché par un robot. Bein là c’est pareil.

J’ai du coup droit à « j’ai pas le temps de personnaliser les demandes ». Je renvoies au premier point de ce post. Un hébergement coûte forcément quelque chose à un moment ou un autre. Si c’est pas de l’argent, ça sera un minimum de temps. D’ailleurs au passage, Couch Surfing n’est pas un hôtel gratuit. Prépare toi donc à passer un minimum de temps avec ton hôte de manière générale. J’ai déjà eu des exceptions en étant accueilli par exemple par une allemande qui est restée enfermée dans sa chambre tout le week-end, après m’avoir confié un double des clés et une serviette.

J’utilise souvent le même modèle de message avec les parties suivantes :

- Je me présente en une phrase et explique en une autre l’objet de mon voyage.

- J’indique clairement ce que je recherche pour être sûr de ne pas me retrouver avec un hôte avec qui je ne partage rien ou pour avoir simplement une expérience moyenne et impersonnelle. Tu es là pour sortir en boite toute la nuit, faire des musées, une activité sportive particulière, découvrir la gastronomie locale ? Vas-y, sois clairs. Ça évitera les hésitations et ton expérience n’en sera que meilleure !

- j’intègre ici un paragraphe sur la raison pour laquelle j’envoie ma demande à cette personne précise. Je réponds à la question « pourquoi je veux te rencontrer et passer la soirée et la nuit sur ton canapé et pas celui d’un(e) autre ? ». Reste simple et écris ce qui te viens rapidement à l’esprit. Si rien ne vient… Et bien c’est peut être que ce n’est pas le bon hôte pour toi tout simplement… Si tu envoies tout de même une demande, il y a des chances qu’elle soit refusée en raison d’un manque d’atomes crochus…

- je termine en indiquant clairement mes dates, heures d’arrivée et de départ. Je précise souvent que je me débrouillerai pour arriver jusque chez mon hôte à l’heure qui lui conviendra. En effet, quand on arrive très tard ou très tôt, on veut éviter de déranger. Ton hôte potentiel a sa vie quotidienne à gérer, avec ses contraintes. Evite de lui en rajouter si tu souhaites qu’il t’héberge !

De manière générale et en lien avec le point précédent, reste simple et concret ! Tu veux être hébergé par un hôte sympathique ? Fais en sorte que ce soit simple pour lui et que cela ne génère pas de contraintes et problèmes supplémentaires. Si ton hôte doit passer 30 minutes à réfléchir comment, à quelle heure ou à quel endroit t’accueillir, ou à te poser 10 questions supplémentaires, il refusera ta demande bien avant ce délai écoulé…

Dernier point qui a son importance. N’oublie pas de préciser qui t’accompagne si c’est le cas. Donne le prénom et l’âge de ton compagnon de route, précise si c’est un garçon ou une fille et si vous pouvez ou pas dormir ensemble. Un lien vers le profil Couch Surfing (à défaut Facebook) est plus que souhaitable. Ce qui est valable pour toi, est valable pour ton compagnon. Je te jure qu’une demande sur 3 que je reçois pour 2 voyageurs ne comporte même pas le prénom de l’autre couch surfer ! Et souvent, comme c’est en anglais, je n’ai que le terme « friend » dans le message, sans aucune précision de genre.

4. Rechercher des profils pertinents

Tu as suivi les étapes 1, 2 et 3 à la lettre. Bravo ! Tu fais partie des 20% de demandes que j’étudie parmi la dizaine que je reçois chaque jour. Je te jure que c’est vrai. Maintenant, avant de te perdre dans les 10 millions de profils que compte la plateforme Couch Surfing, je te conseille de fermer ton ordinateur et de réfléchir 3 minutes à ce que tu veux vraiment. En particulier, je t’encourage à te poser les questions suivantes : quel âge ton hôte devrait idéalement avoir ? Préfères-tu rester avec une fille ou un garçon ? Est-ce que tu t’attends à ce que ton hôte parle anglais ou une autre langue que tu maitrises ? Est-ce que tu es à même de supporter des enfants ou des animaux de compagnie (en raison d’allergies par exemple – pas aux enfants bien sûr…) ?

Toutes les réponses à ces questions te permettront de préciser ta recherche à travers les filtres proposés sur le moteur de recherche d’hôtes. Profites-en ! Plus précise sera ta recherche, moins de temps tu passeras à envoyer des requêtes qui auront en plus peu de chances d’aboutir. Note qu’il y a également la possibilité de faire une recherche par mot clé, pratique pour trouver des hôtes avec qui tu as des points/activités en commun. Petite anecdote, j’ai rencontré un couch surfeur qui recherchait uniquement des ingénieurs. Pourquoi ? Il partait du principe que c’était des personnes organisées et bien éduquées avec lesquelles les mauvaises surprises étaient rares… Chacun son truc !

Tu peux également de choisir des profils selon leur date d’enregistrement sur le site et la dernière date à laquelle le surfer s’est connecté. Pour la date d’enregistrement, il s’agit de savoir si tu souhaite des hôtes expérimentés ou pas. Les premiers sont rompus à l’exercice d’accueil et seront probablement mieux organisés que les seconds. Les nouveaux membres font généralement plus d’efforts pour t’accueillir, même s’ils ne savent pas forcément comment utiliser le site ou comment t’accueillir. Ce sont souvent de beaux souvenirs et de bonnes expériences. La date de dernière connexion te permet de filtrer des comptes relativement actifs. Evite d’envoyer des demandes à des comptes inactifs depuis deux ans. Les profils ne sont clairement pas à jour et de toute façon, ces surfers ne sont manifestement pas investis dans la communauté.

BONUS 1 ! Afficher un voyage public

Si tu ne vas pas au couch surfer, le couch surfer ira à toi ! Il te suffit sur ta page d’accueil de créer un voyage public. Tu indiques tes dates de voyage avec une description. Utilise le travail réalisé pour tes demandes décrit plus haut. Si tu as de la chance, et surtout un chouette profil, un couch surfer à la recherche d’hôtes ira voir la page des « voyageurs à proximité » et te proposera de rester chez lui. Ça arrive plus souvent qu’on ne le pense car les nouveaux couch surfers ou ceux qui sont devenus un peu « picky » choisissent eux-mêmes leurs invités.

BONUS 2 ! Les groupes de demandes d’urgence !

Couch Surfing dispose d’uns système de forums depuis sa création. Il est moins utilisé mais fonctionne toujours et n’est accessible que via le site et par sur l’application. C’est un très bon moyen de demander des conseils et très souvent un groupe de demande de dernière minute est disponible, à la racine du groupe de la ville. Tu peux tenter ta chance en laissant un message ici après t’être inscrit au groupe. Ça marche de temps en temps mais c’est à utiliser avec parcimonie et surtout en cas de dernière minute. Les demandes de plus de 48 heures en avance ne reçoivent généralement aucune réponse.

BONUS 3 ! La nouvelle fonctionnalité Hangout !

Couch Surfing teste depuis plusieurs mois une fonctionnalité sur l’application pour smartphones appelée Hangout. L’objectif est de trouver sur place et autour de toi des couch surfers avec qui découvrir une ville / un lieu. Il y a souvent des locaux qui trainent. C’est une bonne occasion d’éviter de se retrouver seul, d’avoir quelques conseils et peut être de trouver un hôte en dernière minute.

En guise de conclusion, la check list pour rédiger une requête sur Couch Surfing :

1. Je passe du temps pour remplir mon profil (photos, description, mots clés pour définir ce que j’aime, n’aime pas).

2. Je prends un morceau de papier et écrit ce que je veux faire durant mon séjour : autant de mots clés et de détails pour filtrer ma recherche d’hôtes.

3. Je rédige ma requête  : je me présente et donne l’objet de mon voyage, j’indique ce que je recherche, je donne les dates et détails de mon séjour (dates et heures d’arrivée, moyens de transport au besoin).

4. Je fais une recherche sur le site en utilisant au maximum les filtres. Si peu de résultats, j’ouvre progressivement les filtres.

5. Je sélectionne 20 à 30 profils idéalement.

6. Je regarde rapidement chaque profil (description, page « My Home », dernière connexions, références (récentes ou pas ?, photos, voyages « publics » qui pourraient indiquer une indisponibilité), notamment à la recherche de détails qui m’attirent ou de points communs pour personnaliser ma requête.

7. J’élimine les profils non disponibles ou qui ne collent pas avec ce que je cherche.

8. J’envoie mes demandes

Pin It

6 commentaires ⇒ Couch Surfing : pour être sûr de trouver un hôte !

  1. Elisa dit :

    Je viens de tomber sur votre blog et je le trouve très intéressant, a propos de Couchsurfing pour moi C’est un concept utile, mais je pense que il faut être ouverte et prendre les mesures des sécurité

  2. Clément dit :

    Tout à fait d’accord. Le Couch Surfing comme le voyage en général est plus aisé pour les garçons que pour les femmes, il faut le reconnaître. Cela étant, en prenant ses précautions, une femme peut tout à fait faire du Couch Surfing et profiter de tout ce que ce mode d’hébergement peut offrir. J’y reviendrai peut être dans un autre post.

  3. Vincent dit :

    Oui, et même en tant que garçon, je me sentirai assez mal à l’aise de dormir chez quelqu’un que je ne connais pas! (Je suis inscrit sur le site, mais je n’ai encore jamais essayé!)

  4. Kseniya dit :

    Hello!
    Ça m’aide vachement ! Je vais m’y mettre :)
    Tu conseille de lancer des demandes combien de temps à l’avance ?
    Est-ce qu’il faut s’y prendre longtemps à l’avance ou quelques jours suffisent ?
    Merci

  5. Clément dit :

    Et pourquoi ne pas rencontrer les personnes sur place avant d’aller chez elles ?

  6. Clément dit :

    Je te conseille de lancer tes recherches entre 3 semaines et 1 semaine à l’avance. Indiques dans ta demande que si c’est trop tôt, tu peux revenir vers l’hôte à la date qui l’arrange / à laquelle il/elle aura plus de visibilité.
    Il y’a autant de délai à conseiller que de couch surfers :-) . Fais comme tu le sens et soit naturelle, c’est le principe ! Mieux on s’organise, plus on à le temps d’anticiper des petits détails d’avoir le choix. Mais ça c’est mon avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>