Partir en randonnée ou prendre le temps de voyager à pied

par • 30 avril 2013 • Astuces TransportsCommentaires (3)5269

Je vous ai déjà conter dans ces lignes les bienfaits du voyage… Celui de se libérer d’un certain nombre de contraintes et de soucis du quotidien, de goûter à une certaine liberté. C’est d’ailleurs le point commun que je trouve au voyage et à la randonnée. Celui de s’affranchir de questions futiles et inutiles, puisque très vite se posent à vous deux interrogations essentielles : qu’est ce que je vais manger et ou vais-je dormir ?

Je ne fais l’apologie du dénuement le plus total ni d’une vie d’ascète mais force est de constater que le voyage est propice à (re)découvrir ses besoins fondamentaux et prendre du recul sur nos vies exaltées. La randonnée est une activité qui couplée au voyage permet, en s’essayant au slow tourism, cette prise de recul salvatrice mais aussi d’aller à la rencontre de gens authentiques et de découvrir des paysages qui le sont tout autant. Accessible, la randonnée se pratique à sa porte comme à l’étranger, nul besoin d’un équipement particulier, les deux tiges accrochées à vos hanches peuvent vous emmener, au bout du monde.

Quelle distance parcourir en randonnée ?

De nombreuses personnes se croient incapables de marcher des kilomètres et pourtant, je peux vous garantir que nous en sommes tous capables. Alors quels sont les chiffres clés à avoir en tête ? Une personne normale, sans poids particulier va marcher tranquillement à 4 km/h, en moyenne. Autant dire qu’avec un sac sur le dos et un peu de dénivelé, on tombe vite à 3km/h et si le terrain est vraiment accidenté, comptez 2km/h. Une bonne journée de marche va commencer à 8h00 et se terminer vers 17h00 environ, avec deux heures de pause (et/ou de sieste ;-) ), soit 7 heures de marche effective… Ca peut faire beaucoup mais vous devez alors vous souvenir que vous n’avez que cela à faire en principe… On arrive donc assez facilement à envisager une journée de 20 km… Une semaine de randonnée vous permet ainsi de parcourir aisément une bonne centaine de kilomètres, et cela sans trop forcer… Tout de même…

La encore, il ne s’agit que d’une moyenne et de chiffres indicatifs, vous devez tenir compte de la météo, du poids du sac à dos, des pauses, de la taille du groupe, des personnes qui le compose et de leur endurance… Les horaires indiqués sont aussi très approximatifs, suivant la saison, on ne marchera pas aux mêmes heures par exemple, pour éviter la chaleur aussi. Ceci étant, cela donne une bonne base pour choisir un itinéraire et partir en randonnée sans sous ou sur-évaluer ses capacités par rapport à un itinéraire donné. Autant dire que si vous visez un itinéraire à 15/20km / jour, vous devriez vous en sortir tranquillement

Où Partir en randonnée : en France ou à l’étranger ?

Comme je le disais juste avant, la randonnée se pratique n’importe où puisqu’il suffit de marcher… Un bout de campagne fera l’affaire, croyez-moi ! Personnellement, je recommande une virée en montagne. Attention alors au dénivelé et à la météo alors, tout comme à l’impact psychologique de certaines montagnes sur votre motivation… Mais il y’a quelques vues panoramiques qui se méritent et ne demandent qu’à être recherchées… Partir en randonnée, c’est prendre le temps d’admirer le paysage, se sentir monte rte descendre et finalement, parcourir le monde… C’est un peu, selon moi, l’essence du voyage…

Randonnée !

Pour les pays étrangers, je rêve pour ma part de visiter des pays que je connais déjà mais au travers de balades en montagne. Une randonnée en Turquie me tente pas mal par exemple, tout comme un excursion dans l’Atlas marocain. J’ai eu également de très bons retours de randonnées dans le volcans des iles éoliennes en Italie… A tester… Perso, je cherche l’inspiration sur des sites de randonnée comme celui de Nomade Aventure qui propose des circuits qui ont l’air pas mal du tout.

De manière générale, la marche à pied peut aussi être envisagée comme un moyen de transport, tout du moins pour quelques jours dans le cadre d’un voyage. Le pèlerinage du chemin de Saint Jacques de Compostelle est d’ailleurs une randonnée assez longue que de nombreuses personnes entreprennent en plusieurs parties, chaque année, revenant à leur point d’arrivée de l’année précédente pour avaler une centaine de kilomètre supplémentaires…

Pour vraiment lâcher prise, je crois que le mieux est de partir quelques jours, 2 ou 3 suffisent. Un bon repas au coin d’un feu, en bivouac ou dans une confortable auberge et voila toutes vos mauvaises idées envolées, ensuite emportées par le sommeil réparateur d’une longue journée de marche à l’air pur…

Vivement que la météo soit de la partie !

Et vous, appréciez-vous la randonnée ? Quels itinéraires avez-vous déjà parcourus ? Dans quels pays avez-vous pratiquez ? Et quelles sensations cela vous procure ?

Pin It

3 commentaires ⇒ Partir en randonnée ou prendre le temps de voyager à pied

  1. Lisa dit :

    Les volcans d’Auvergne, notamment Volvic sont à voir et à faire en revanche le point de départ n’est accessible qu’en voiture.

  2. Clément dit :

    Effectivement Lisa, c’est ce qui fait que ce coin reste peu visité par les touristes, les volcans d’Auvergne, ça se mérite !
    Ceci étant, pour quelques jours, il est possible de partir de Clermont-Ferrand. Petite astuce, il y’ aussi des trains qui vont au Mont Dore et à la Bourboule, au pied des pistes et des montagnes !

  3. [...] les Alpes suisses et la campagne française, faite de roches et de teintes de vert, de sentiers de randonnées et de stations de ski. J’ai découvert que cette région n’avait rien à envier à ses [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>