Traversez l’Europe en train avec le pass Interrail !

par • 29 mars 2011 • Astuces TransportsCommentaires (22)10956

Alors que je me remémorai mon premier véritable voyage, je suis allé jeter un œil au site du pass Interail, que j’avais utilisé à cette occasion… Le design a bien changé et le site est maintenant disponible en 6 langues. Fini les zones à choisir pour organiser son voyage ! Les pass concernent soit un seul pays ou 30 pays européens d’un coup ! Petit coup de vieux pour moi, coup de jeune pour le pass… Mais au fait, c’est quoi le pass Interrail ?

Voyager en train en Europe…

Le principe est relativement simple. Un pass vous permet de prendre n’importe quel train dans le(s) pays concerné(s) pendant un certain nombre de jours sur une période donnée. Petit exemple, un Global Pass de 10 jours sur 22 jours vous permet de prendre des trains sur 10 journées maximum, réparties sur une période de 22 jours. Ainsi, vous pourrez au départ de Lyon par exemple prendre plusieurs trains sur 2 jours pour arriver jusqu’en Croatie, rester quelques jours à Zagreb ou Split. Reprendre le train pour remonter en Autriche et y passer quelques jours. A nouveau reprendre un train pour aller en Allemagne et ainsi de suite pour rentrer en France. Le nombre de jours durant lesquels vous avez emprunté un ou plusieurs trains ne doit pas excéder 10 jours. Ces 10 jours doivent être répartis sur une période de 22 jours consécutifs.

Évidemment, ca demande un minimum d’organisation… C’est quand même mieux de savoir jongler avec les horaires de train par exemple. Petites remarques qui ont leur importance : vous ne pouvez bénéficier de la gratuité des trains dans votre pays de résidence (seulement des réductions pour vous rendre à la frontière à partir de laquelle vous bénéficierai de votre pass) et les pass ne sont valables que pour la seconde classe ou la première classe selon votre choix. Ainsi, pour la France, vous aurez droit à 50% de réduction pour rejoindre votre zone ce qui est tout de même pas mal (impossible de combiner avec une autre carte de réduction par contre !).

…Et pour (pas très) cher…

Et c’est bien la le plus intéressant. Les moins de 26 ans bénéficient de tarifs réduits qui sont très intéressants. Par exemple, le Global Pass dont je parlais plus haut est à 249 euros (pour la seconde classe). Attention cependant, certains trains sont soumis à des surplus (les intercity dans certains pays, équivalents de nos TGV par exemple).

… Pour une expérience inoubliable !

Ce fut pour ma part, même si il y’a quelques années maintenant une expérience hors du commun et un véritable apprentissage du voyage. Certains trajets peuvent sembler longs mais au final, on passe le temps facilement à découvrir des paysages et à faire des rencontres. Le plus important est que l’on prend le temps de voyager et de se sentir voyager… Le voyage n’est plus une destination mais un long parcours semé de doutes et d’imprévus.

Je suis parti de Lyon et ai traversé toute l’Italie d’une seule traite jusqu’à Brindisi, dans le talon de la botte. Ici, j’avais pris un bateau qui était inclus dans notre pass interrail pour Patras en Grèce. J’avais ensuite rejoins Athènes et avais embarqué pour l’Ile de Kios, devant la Turquie que j’avais gagné le lendemain. Après un tour en Cappadoce, ou j’avais du me rabattre sur les compagnies de bus tellement le réseau ferré était (est ?) peu développé en Turquie, je suis remonté sur Ankara puis Istanbul. J’avais fini mon périple en rejoignant Athènes puis Patras ou j’avais embarqué sur un bateau pour Ancona en Italie pour rejoindre finalement Lyon par le train. Tout cela en un peu plus d’une vingtaine de jours si mes souvenirs sont bons.

Et que d’aventures ! Accompagné de 2 amis, le voyage avait commencé à jouer à la belote avec deux bonnes sœurs de notre compartiment… Nous avions largement abusé des pistes de danse des ferry sur lesquels nous avions embarqué et avions admiré le littoral grec lors de l’aller comme du retour, confortablement installé dans les trains grecs.

La Turquie avait une aventure formidable quoique parfois chaotique. Nous avions attendu un train au milieu de nulle part dans la guérite d’un policier qui nous avait pris en affection et nous avait jeté dans un train après une marche de quelques kilomètres en pleine nuit. Je m’étais réveillé le lendemain matin au milieu de turcs rigolards à Ankara, sans jamais savoir ou ce voyage avait commencé…

Nous avions aussi et surtout été touchés par de nombreuses rencontres, de voyageurs comme de locaux qui nous avaient offert leur amitié et leur gentillesse comme le peu de nourriture ou d’eau dont ils disposaient dans nos moments les plus difficiles, faute d’organisation…

Et vous, avez vous déjà voyagé avec le pass interrail ? Quel en est votre meilleur souvenir (voire le pire) ?

Pin It

22 commentaires ⇒ Traversez l’Europe en train avec le pass Interrail !

  1. Jeremy dit :

    C’est intéressant, je connaissais le principe mais n’avais jamais pris le temps d’aller jeter un coup d’oeil aux détails (prix, conditions,…).

    Au final, cela a tout de même ses limitations. Notamment le fait de ne pas pouvoir bénéficier du pass en France. Pour quelqu’un qui part de Brest et qui doit traverser la France par exemple, même avec la réduction de 50% cela représente déjà une petite somme ! 🙂

    Au final, à moyen d’en faire un vrai périple comme le tien et de voyager dans plusieurs pays, profiter au maximum du pass jusqu’au bout (ca devait vraiment être une super expérience !), l’avion est bien souvent moins cher.

    Ce n’est donc pas ce moyen que j’utilisserai pour faire le prochain Rennes – Budapest, même si admirer le paysage aurait été sympa !

  2. Clément dit :

    Très bonne analyse Jeremy !
    Effectivement, je pense que le système mérite de s’y attarder sous certaines conditions. Le pass interrail me semble parfait quand on souhaite prendre le temps de voyager et que le trajet est la partie essentielle du voyage. Vu le prix d’entrée sur ce type de pass, il vaut mieux prendre un pass conséquent et s’organiser pour en tirer le meilleur rapport prix/nb de voyages / km parcourues / villes visitées (rayez les mentions inutiles).
    Pour un A/R en Europe de l’Est, il est tout à fait possible de trouver une combinaison de vols low cost voire réguliers à moindre prix. C’est sur, ca vaut moins le cout mais c’est pas le même voyage…
    Et oui 3 semaines en interrail c’est une expérience géniallissime et une très bonne introduction au slow tourisme (surtout dans certains pays…) !

  3. Coralie dit :

    Comme Jeremy, je connaissais le principe mais sans m’y être penchée de plus près. Donc merci pour toutes ces infos. C’est vrai que l’intérêt de ce pass ce n’est pas d’arriver rapidement à la destination voulue, mais de prendre le temps de faire le trajet !

  4. fabrice dit :

    Je l’ai jamais utilisé mais je trouve que c’est une bonne affaire dans le cadre d’un long trip!
    Et puis,le train est mon moyen de transport préféré! Tu as notamment le temps d’admirer les paysages à la différence de l’avion!

  5. Marie-Cécile dit :

    Tout comme Fabrice je ne l’ai encore jamais utilisé (ne sait on jamais, un jour sans doute) ! Il y a en Australie aussi des systemes de pass, c’est vraiment pratique et pas cher. Voyager en train (et/ou bus) c’est plus zen que l’avion je trouve.

  6. Piotr dit :

    1 mois 409 euros… quand on sait le prix d’un billet de train TGV en simple aller sans réduction… ^^

    Merci pour l’info 😉

  7. Clément dit :

    Et oui ! Si on considère que c’est le budget transports pour 1 mois de vacances partout en Europe, ca donne des idées.. Et des envies !
    Attention cependant, les trains rapides nécessitent des suppléments dans les différents pays.

  8. Clément dit :

    Ça mériterait de se pencher sur le système Australien… C’est pas un peu grand l’Australie pour le faire en train ??

  9. Cédric dit :

    Oui les distances en Australie sont énormes … il existe des pass très intéressant illimités pour 6 mois ( le bus a des équivalents) maintenant il faut prendre en compte les temps de trajet, l’avion est bien plus rapide forcément.
    j’ai pour ma part effectué Perth – Melbourne avec l’Indian Pacific pour le trip, un train légendaire mais qui met quand même 54 heures à traverser une bonne partie du pays ! 😛
    Un très bon souvenir en tout cas et des paysages impossible à voir en avion.

  10. Cédric dit :

    Précision: Perth – Adélaide avec l’Indian Pacific et Adélaide – Melbourne avec l’Overland ! L’article « Les transports » aborde ce sujet sur notre blog.

  11. Clément dit :

    Merci Cédric pour ces précisions ! Même 54 heures, ca me fait as très peur.. Je suis sur que ca vaut le coup !

  12. Ana dit :

    Oui, très bon système le pass interrail, mais je conseille quand même de vérifier les tarifs « hors pass » au préalable… Par exemple pour un voyage en Europe d’un mois (Italie, Slovénie, Autriche, Hongrie, République Tchèque et Allemagne), le Global Pass Interrail aurait coûté 409 euros (+ frais de réservations), mais nous revient finalement à 250 euros en prenant les billets directement via les compagnies ferroviaires des pays traversés, à voir selon les projets donc 🙂

  13. Clément dit :

    Effectivement, ca demande de se pencher sérieusement sur la question. Tout est une question d’organisation !

  14. […] Le Pass Interrail permet souvent de rencontrer des voyageurs de toute l’Europe et d’avoir des anecdotes étonnantes à raconter. Lisez par exemple l’expérience de ce blogueur et grand voyageur Clément sur son « Bouts du monde &…. […]

  15. nostrumare dit :

    bonjour ,
    concernant interrail voici mon expérience client qui s’est malheureusement très rapidement arrétée.
    La société qui commercialise Interrail n’est pas un opérateur de transport (comme la SNCF par exemple) ou une association loi 1901. Interrailnet.com fait partie de la société Eurail.Com, spécialisée dans la vente en ligne de Pass InterRail.
    Le service commercialisée (Pass Interrail ) n’est donc pas un titre de transport mais un une offre de réduction (un forfait prépayé pour un usage illimité soumis à conditions). A ce titre Interrail se dédouane de tout obligation de résultats concernant le transport car le service qu’elle commercialise est un service tarifaire.
    Le service vendu est un forfait prépayé pour une usage illimité soumis à conditions. La particularité de ce service est que les réductions potentielles sont soumises à des quotas (résultats de la négociation entre Interrail et les opérateurs de transports). A titre de comparaison, c’est comme si vous achetiez un forfait d’une heure de télécommunications valable dans différents pays d’Europe mais partagé avec d’autres consommateurs: au plus vous voyagez en période de forte fréquentation estivale ou vous ne prenez pas le temps de faire vos réservations suffisamment à l’avance, au plus il est probable que tous les quotas de réservations valables pour interrail soient épuisées. Du coup vous serez contraints à prendre des billets pleins tarifs ou des intinéraires bis sans réservations (TER)
    Comme Interrail n’offre pas le service de consultation des horaires de trains couplées au solde de quotas restants Interrail. Il n’est donc pas possible d’évaluer à l’avance l’interêt de ce forfait dans le contexte de votre propre projet de voyage. C’est en se rendant dans un agence SNCF pour réserver ce trajet que l’on prend connaissance au mois d’Aout qu’il n’y a plus aucune réductions applicables Interrail 12 jours avant son départ.
    Certes Interrail conseille de réserver à l’avance les titres de tranports mais vend sans hésitation le pass alors que vous mentionnez bien que votre départ sera dans une dizaine de jours. Il faut savoir, qu’en cas de rétraction le droit de vente à distance ne s’applique pas. En ce qui me concerne pour une commande passée et payée et une rétraction après 5 jours j’ai perdu 15% de la somme versée soit 180 € (avant toute étape d’impression et expédition des billets)
    Voilà les faits qui permettent de partager la réalité de ces forfaits illimités pour faire les choses en connaissance de cause.

  16. Clément dit :

    Je ne savais qu’il y’avait cette histoire de quotas… Dans mon cas, tout c’était très bien passé, nous avions notamment réservé quelques jours en avance notre train couchette pour traverser l’Italie en nuit sans aucun problème et avions majoritairement voyagé en TER ou équivalent dans les autres pays. Comme tout voyage, il s’agit de s’organiser et de réserver en avance pour éviter les mauvaises surprises. L’utilisation des trains type TER est une autre manière d’envisager le voyage et de se laisser tenter par le slow tourism

  17. fuchs74 dit :

    Lorsqu’on compare avec l’an dernier, j’avais projeté un trajet avec Interrail, on voit l’augmentation: le forfait 10 trajets en 22 jours pour Senior est passé de 249 à 340 euros en 1 an !
    Néanmoins on va tenter en septembre, en prenant toujours, si possible des trains sans supplément. C’est effectivement le principe d’Interrail sinon il y a la possibilité si on est sûr de ses dates de prendre ses billets d’avance avec de grosses réductions ( voir le site des chemins de fer autrichiens par exemple).
    Le trajet prévu va nous emmener en Autriche, Hongrie, Slovaquie, Tchéquie et Allemagne avec traversée de la Suisse à l’aller et au retour.

  18. Gearie dit :

    J’ai mon billet d’avion de Québec à Paris.
    Est-ce bien de penser acheter une passe de 22 jours (10) ?
    Je veux, entre autres, aller à Bordeaux et Toulouse, pour visiter des amis. Je ne suis plus si jeune, 67 ans, et l’aventure me plaierait encore.
    Merci de me répondre.

  19. Clément dit :

    Bonjour, je crois que le pass interrail n’est disponible que pour les ressortissants de l’union européenne. Je crois qu’il existe l’eurail pass pour les autres pays.

  20. Mathilde dit :

    Bonjour,
    Je trouve cet article très intéressant. J’envisage de voyager en Grèce et en Italie (et peut être dans quelques autres pays européens) en avril, donc je m’intéresse à ce système d’interrail, ça à l’air d’être une bonne idée, même si d’après ce que j’ai lu et entendu à plusieurs reprises il peut y avoir des surprises.
    En tout cas merci pour cet article ça me donne le point de vue de quelqu’un qui a voyagé dans le coin où je souhaite aller.
    Bonne continuation!

  21. garnier dit :

    suivez notre aventure interrail sur ce blog: http://openmindtrip.canalblog.com/
    et sur facebook: https://www.facebook.com/OpenMindTrip

  22. Ah je compatis avec les réseaux ferroviaires Grecques et Turcs… j’ai du y aller et partir de la Turquie en bus, c’était dix fois moins galère que le train mais c’est l’une de mes plus belles expériences de voyage l’interrail.
    Je l’ai fais deux fois Europe de l’Est et Europe du Sud-Est, j’aimerais bien faire Norvège, Suède, Finlande, Écosse mais c’est un budget différent mais un jour peut-être 🙂
    Voici un petit récapitulatif de mon expérience, dépenses, pays visités si ça intéresse : http://www.jdroadtrip.tv/blog/le-pass-interrail/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *