Quelques idées pour préparer son voyage en voiture

par • 20 juin 2012 • Astuces TransportsCommentaires (12)8103

Quand on pense au voyage, on pense tout de suite à prendre l’avion et décoller pour une destination lointaine… J’ai testé ces dernières années les vacances en voiture. Plutôt économique, flexible, ce mode de voyage est au final l’un de mes préférés. On part quand on veut, on arrive quand on veut, on s’arrête où l’on veut et on va où l’on veut. Voici quelques idées et astuces pour préparer son voyage en voiture.

Choisir son itinéraire en voiture

Rien de plus simple avec Internet. Google Maps et Via Michelin seront deux de vos meilleurs compagnons de voyage. Les options proposées par Google en particulier vous permettent d’ajouter des étapes et de faire des calculs prévisionnels de vos itinéraires, en temps et en kilomètres. Lors du voyage, utilisez un GPS et/ou une carte. Pour les voyages en France, les smartphones comme l’iPhone vous proposent également des versions de GPS, vous pourrez aussi vous en sortir avec l’application Google Map.

Et n’oubliez pas lors de votre voyage, il vous prendra probablement moins de temps de demander votre route que de vous battre avec une quelconque technologie. Et en plus, ça permet de faire des rencontres sympas :-).

Préparer son moyen de transport avant le départ !

A ne pas négliger avant de partir ! Quelque soit le modèle de votre voiture, je vous conseille vivement un petit check-up avant le départ : vidange et niveau d’huile, vérifications des plaquettes de freins, des feux, éventuellement de la climatisation (surtout si vous partez l’été). Vérifiez l’usure de vos pneus également. Encore une fois, Internet pourra vous aider à trouver un bon plan voiture et vous faire bénéficier de quelques offres : il est toujours bon de confier quelques vérifications essentielles concernant votre sécurité à un professionnel.

Et pensez à inclure ces quelques dépenses dans votre budget. Ne négligez pas ce point, il en va de votre sécurité et de celle de vos passagers. Qui plus est, il sera toujours désagréable de découvrir des petits problèmes loin de chez vous surtout que devoir trouver à l’étranger un garage pour effectuer des réparations, mêmes mineures, peut s’avérer un véritable casse-tête et une perte de temps considérable.

Lors d’un de mes derniers voyages, j’ai effectué plus de 4000 kilomètres en une quinzaine de jours pour me rendre jusqu’à Bratislava en Slovaquie. Un superbe voyage, dans une atmosphère sereine, après être passé au garage. Qui plus est, une vraie vidange m’a permis d’atteindre une consommation de carburant totale de 4 litres pour cents kilomètres sur l’ensemble du voyage. 1 litre au cent de carburant gagné sur ce voyage, c’est tout de même 52 euros d’économisé. Soit la moitié du prix de la vidange.

Choisir son logement lors d’un voyage en voiture

L’avantage de se déplacer avec sa propre auto, c’est de pouvoir s’arrêter là où on en a envie. C’est l’occasion de sortir des sacro-saints hôtels en centre ville, à côté de la gare, et de tester le Couch Surfing, les campings ou le camping sauvage et les chambres d’hôtes dans des petits patelins à l’écart de la civilisation. Et ce qui est bien, c’est que ce mode de voyage sied à tous les modes d’organisation : vous pouvez réserver en avance (et je vous le conseille vivement pour les chambres d’hôte) ou vous installez à la tombée de la nuit dans un coin à l’écart, au milieu de nulle part pour poser la tente. Dans ce dernier cas, veillez à ne déranger personne, voire demander la permission et surtout laisser le lieu exactement dans l’état dans lequel vous l’avez trouvé.

Pour ces petites aventures, prévoyez tout ce qu’il faut pour dormir : tente, matelas, duvets. Mais aussi de quoi vous restaurer : un réchaud, quelques récipients, quelques couverts et quelques aliments à préparer. Dans le meilleur des cas, profitez de vos haltes et balades pour acheter quelques produits locaux et vous imprégner des saveurs de votre destination. Vous verrez, les mets les plus simples seront accueillis comme des festins !

Pour les moins aventureux, il vous reste des sites de réservation d’hôtels et hébergements plus classiques. Vous trouverez probablement votre bonheur sur www.zoover.fr par exemple !

Comment rouler à l’étranger ?

C’est une question qui vous traversera l’esprit si vous choisissez de partir à l’étranger en voiture ou de conduire à l’étranger. Pour cela, rendez-vous sur ce site, vous y trouverez toutes les informations nécessaires pour être en règle et partir en toute sérénité. Renseignez-vous également avant sur les conditions de conduite dans les pays visés : le plus important est de connaître les limitations de vitesse et les systèmes autoroutiers : certains pays fonctionnent avec des vignettes (annuelles en Suisse, à durée variable en République Tchèque ou Slovaquie par exemple), d’autres avec des péages (la France et l’Espagne par exemple). Certains pays ont des autoroutes gratuites (toutes le sont en Allemagne par exemple).

Et vous ? Faites-nous part de vos expériences et astuces de  voyage en voiture.

Pin It

12 commentaires ⇒ Quelques idées pour préparer son voyage en voiture

  1. alteriche dit :

    Il est vrai que la voiture, c’est la liberté.
    Souvent à l’autre bout du monde, j’aimerais disposer de ma voiture pour bouger à ma guise (les transports, c’est bien d’un point A à un point B mais pas pour se « ballader »).
    Cependant, je pense que le choix de l’automobile ne se fait pas par le tarif étant donné le prix exponentiel et prohibitif du pétrole.

    Personnellement, ce qui me bloque à voyager en voiture:
    _ La fiabilité: se retrouver loin de chez soi dans une langue qu’on ne maîtrise pas et avec la voiture en panne, c’est vraiment un plan galère (nombreux sont les histoires en ce sens, souvent en moto).
    _ L’assurance: on a beau conduire à Paris, il est des destinations où le style est tout aussi rock’n’roll, avec pour chaque pays ses propres règles, souvent non écrites d’ailleurs. Que se passe-t-il en cas d’accident (sans parler du problème des réparations, on revient au point précédent).
    _ Les arnaques: je pense surtout aux policiers et douaniers, malheureusement souvent moins intègres que chez nous (au Maroc, c’est un sport national d’arrêter les voitures et de chercher la moindre petite bête jusqu’à ce que le billet glisse dans la poche de l’agent…).
    _ La sécurité: dès qu’on s’éloigne de la voiture, on se crée l’angoisse d’un vol, d’une effraction ou d’une dégradation (sans parler du risque de car-jacking). Plus de choix dans les solutions d’hébergement mais aussi la nécessité parfois de trouver un parking clos.
    _ Les centre-ville: dans beaucoup de ville, la voiture devient contre-productive car on hérite des bouchons, des difficultés à se garer (et du prix prohibitif des parkings souterrains), et du manque de souplesse à se déplacer rapidement (pour le coup) en métro ou bus.
    _ Le retour au bercail: l’aventure, c’est le voyage, pas la destination et cela est encore plus vrai en voiture. Je me verrais bien pousser assez loin (pourquoi pas jusqu’en Asie en traversant pays de l’Est, Russie, Chine…) mais une fois sur place, je suis presque sûr de manquer de courage pour faire la route dans l’autre sens, cette envie d’être « téléporté » pour rentrer. Et avec les tracasseries administratives et les normes différentes, ça doit être délicat de revendre son véhicule à l’autre bout du Monde. Pourquoi pas un retour en cargo ou via un container pour le rapatriement de l’auto…?

    L’un de mes projets serait de le faire en Smart, d’une part parce que je suis fan de ce véhicule, de son côté ludique et minimaliste, d’autre part parce que c’est une championne de consommations.
    Concernant les carburants d’ailleurs, pas de problème de compatibilité (raffinage de l’essence (indice d’octane) ou encore possibilité de trouver du gazole partout, dans tous les pays?).

  2. Christophe dit :

    Bonjour Clément,

    Oui, tracer la route, en voiture ou autre (vélo pied) est vraiment génial !
    Car entre les grandes villes il y a parfois des petits trésors :
    Des paysages magnifiques 🙂

  3. Clément dit :

    @fred : Merci Fred pour ce commentaire très instructif.
    Quelques remarques pêle-mêle : pour l’assurance, beaucoup couvrent les problèmes à l’étranger, le prêt de véhicule, le dépannage (j’suis dedans justement en ce moment :-)). Les arnaques, oui je suis d’accord, dans certains pays il faut prévoir les backchichs, mais c’ets pas le cas partout non plus. Ca dépend pas mal des destinations. C’est valable aussi pour les questions de sécurité. On trouve des solutions, certes pour certaines un peu onéreuses, mais au moins on est tranquille. J’ai laissé ma Clio aux cotés de Mazeratti et autres Porsches dans un parking ouvert et gardé nuit et jour à Bratislava, aucun souci et pas si cher que ça au final.
    Pour le retour, je ne peux que te conseiller de faire une boucle, comme ça y’a pas vraiment de retour 🙂

  4. Clément dit :

    @Christophe : C’est un des grands avantages de faire du « slow tourism », on ne voit pas que les villes et on découvre des choses et souvent des gens magnifiques !

  5. Merciii beaucoups pour ces conseils 😀

  6. Ragno dit :

    Bonjour à tous !

    Avec mon mari, nous avons reliés les capitales suivantes avec notre véhicule personnel, un Renault espace !
    Départ de Marseille, Bruxelles, Amsterdam, Berlin, Varsovie, Vilnius, Tallinn, Narva frontière russe, Riga, à nouveau Varsovie, Cracovie, traversée la Slovaquie, Budapest, Ljubljana,dernière capitale avant de rentrée chez nous. Nous n’avons rencontré aucuns problèmes et vu des paysages très différents à chaque changement de région ou d’un pays. Bref la voiture une totale liberté ! La meilleure façon de découvrir un pays, ses habitants et leurs us. malheureusement les assurances ne couvrent pas certaines destinations ! Reste alors la location ! Nous avons prévu d’autres voyages similaires à celui-ci, toujours avec notre voiture !

  7. Angélique dit :

    Bonjour,

    Tres pratiques coneils, merci. C’est vrai qu’ aujourd’ hui pour préparer bien l’itineraire il suffit de taper sur l’intrnet les mots clés et de chercher les resultats sur les cartes de google ou d’autres (personellement j’aime bien http://www.itineraire-maps.fr/ ) et les imprimer au lieu d’acheter les cartes. La navigation gps peut tomber en panne et c’est pourquoi ça vaut la peine avoir tout imprimé devant le nez au cas où!

  8. Clément dit :

    Oui c’est toujours mieux d’avoir la carte. Après, quand on a une idée générale de là ou on va, on s’en sort toujours. A noter qu’il est possible de charger les cartes Googlemap sur son iPad ou iPhone et d’y avoir accès même sans connexion internet. Pour éviter de tomber en panne de batterie, le chargeur de voiture et/ou l’extra-batterie sont de bonnes solutions également.

  9. Excellent article,

    Merci beaucoup pour ces conseils,

  10. rent M dit :

    Si vous avez pour projet d’aller jusqu’au Maroc, vous pourrez louer votre voiture a Casablanca pour plus de sécurité.

  11. rent M dit :

    merci pour cet article sur l’organisation de voyage en voiture ^^

  12. rent M dit :

    merci pour cet article et ces astuces sur l’organisation de voyage en voiture qui peut parfois être plus difficile que prévu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *