Une journée parfaite à Istanbul !

par • 11 juillet 2013 • IstanbulCommentaire (1)3050

Knok.com, une communauté construite autour de l’échange de maisons, m’a sollicité pour participer à un guide en ligne de 100 villes dans lesquelles réaliser un échange de maison. Sur le principe, il m’a été demandé de réaliser un guide d’une journée dans une ville que j’adore. Tout de suite j’ai sauté sur l’occasion pour vous raconter ma journée parfaite à Istanbul… Elle s’est déroulée au début du mois de mai 2013, lors de mon dernier voyage sur les rives du Bosphore !

Bien commencer sa journée !

Facile à Istanbul, suffit de commencer par un petit déjeuner turc. Au menu : olives noires, tomates, concombres, pain moelleux, feta baignée de miel, le tout arrosé d’un çay bien sucré dans son petit verre à col ! Si vous êtes chanceux, votre hôte vous proposera également un simit, petite couronne de sésame grillé. Frais de bon matin, c’est un délice ! Vous voila prêt pour arpenter la ville.

Premiers pas au rythme stambouliote

Inutile d’être apeuré par la cacophonie des voitures et par les bousculades, c’est ça le cœur d’Istanbul ! Autant avoir le cœur bien accroché ! Vous aurez certainement chois de loger dans le quartier de Pera, à quelques centaines de mètres d’Istiklal Cadessi et ses nombreux bars et boutes de nuit, à quelques enjambées du Bosphore, dans le calme du quartier des musiciens. Si le petit déjeuner ne vous a pas suffit, il suffit de s’arrêter dans la première échoppe pour un jus d’orange et de grenade bien frais. Un surplus de vitamines pour cette journée !

Premier passage à Karaköy pour se rendre au marché au poisson, à droite au pied des escaliers avec le pont de Galata en face de vous. regardez les mouettes et les chats se toiser du haut des étals de poissons sur lesquels les poissonniers lancent de grandes bassines d’eau froide… Unique ! Traversez ensuite le pont de Galata et observez les pêcheurs à la ligne. Toutes les générations d’Istanbul se croisent sur ce pont, de jour comme de nuit pour taquiner le gardon et la friture… Une fois le pont traversé, vous voila dans le centre historique d’Istanbul, le quartier d’Eminönü en est le seuil.

Les bateaubus, en liason des rives européennes et asiatiques du Bosphore

l’imposante Yeni Camii dresse ses minarets dans le ciel criblé de mouettes… Mais ce sont des pigeons que vous croiserez devant cette mosquée. Nombreux sont les vendeurs ambulants qui vendent des graines pour les nourrir… Un détour par la mosquée est une bonne idée, même si vous aurez l’occasion d’en visiter une bien plus belle dans quelques heures… A ne pas rater, juste en face du pont, le Bazar Egyptien aussi appelé le Bazar aux Epices. Thés, caviars, épices et loukoums rivalisent de couleurs pour attirer votre regard. Les rabatteurs eux tentent en vain de deviner votre nationalité pour vous aborder dans un espagnol approximatif en espérant vous voir mettre un pied dans leur boutique. A l’ange du L formé par le Bazar, arrêtez-vous pour gouter un loukoum d’Hazer Baba, l’un des plus réputés de la ville.

Où manger à Sultanahmet le midi ?

Il est encore un peu tôt et vous pouvez prendre le tram pour monter jusqu’au quartier de Sultanahmet, si la traversée du pont et les piétinements du Bazar vous ont quelque peu fatigué. Ne ratez pas sur votre gauche la gare de Sirkeci, d’où part le célèbre Orient Express ! En sortant du tramway, remontez légèrement la rue et tournez sur votre droite jusqu’au restaurant qui fait l’angle avec quelques tables à l’extérieur… Ne cherchez pas la carte et demandez simplement un Iskender Kebap… Un kebab finement haché dont le bain baigne délicieusement dans un mélange de yaourt et de sauve tomate… Un régal… n’oubliez pas un çay pour terminer le repas mais s’il y’a de forte chance pour qu’on vous l’ai déjà offert.

De retour dans le cœur de Sultanahmet, descendez jusqu’aux vestiges de l’hippodrome et engouffrez-vous dans les allées de la Mosquée Bleue. Sa visite est incontournable (et gratuite). Admirez les reflets des milliers de carreaux de faïence bleue d’Iznik. l’un des lieux que je préfère sur terre pour son calme et sa sérénité, malgré les hordes des touristes qui déferlent sur ce joyau ottoman.

La Mosquée Bleue d'Istanbul

Tapis Volants !

Quittez la Mosquée Bleue pour retourner dans le tourbillon de Sultanahmet. remontez à nouveau le long des lignes du tramway jusqu’à arriver à la colonne ferrée de Cemberlitas, vous ne pourrez pas la rater également, elle se dresse au beau milieu d’une place et de nombreux cars de touristes viennent se garer à proximité. Pas étonnant, l’entrée principale du Grand Bazar est juste en dessous ! Je ne vous donnerez aucune indication sur quel chemin suivre dans le Grand Bazar… Il est quasiment impossible de ne pas s’y perdre. Il s’agit du marché couvert le plus grand au monde ! Il possède ses rues, ses avenues et ses quartiers ! Alors ne réfléchissez pas et perdez-vous ! Laissez-vous porter par vos sens, laissez-vous happez par ce capharnaüm et ces enchevêtrements d’étoles, tapis et autres faïences diverses. Comparez bien les prix, les vendeurs turcs sont devenus des experts dans l’art de la négociation, option « arborer un large sourire ». Laissez-vous trainer dans les sous-sols de certaines boutiques ou l’on vous déroulera le tapis rouge (c’est le cas de l’dire !). Acceptez les nombreux çay qui vous sont offerts, même s’il est vrai que vos hôtes essayeront toujours de vous vendre quelque chose finalement mais retenez qu’ils souhaitent partager leur culture.

Les lampions du Grand Bazar d'Istanbul

Une soirée à Istanbul…

La nuit tombe et vos jambes ont du mal à vous porter… Un petit détour par le quartier des auberges de jeunesse en dessous de la Mosquée Bleue vous permettra de découvrir l’Arasta Bazar, moins connu et moins chargé que ses deux congénères, il n’en est pas moins agréable. Tentez de monter sur le toit terrasse d’une auberge de jeunesse, généralement facilement accessible, pour admirer le soleil se coucher sur le Bosphore et avoir une vue imprenable sur les minarets des mosquées Bleue et Saint Sophie qui se font face… Un instant magique de plus à votre à Istanbul. Encore quelques efforts pour reprendre le tramway dans le sens inverse et repartir vers le pont de Galata. 2 choix s’offrent à vous : prendre le funiculaire qui vous emmènera vers la désormais bien connue place Taksim depuis la station de Kabatas ou vous arrêter à Karakoy, près du marché au poisson pour emprunter le Tunnel, un vieux train à câble souterrain qui vous emmènera au pied de la grande rue Istiklal. A pied, vous pourrez passer au pied de la grande tour génoise de Galata.

Tour de Galata - Istanbul

Quoi qu’il arrive, c’est le lieu ou passer la soirée et faire du shopping pendant les dernières heures du jour et de la nuit. Ne ratez pas l’Atlas Pasaji, repère branché de la jeunesse stambouliote pour y dénicher quelques fringues à la mode à des prix dérisoires. Une fois votre folie dépensière rassasiée, i est temps de vous remplir la panse… je ne peux que vous conseiller de tester une singularité culinaire au beau milieu d’Istiklal Cadessi, que dis-je, un ovni gastronomique incarné en pomme de terre : le Kumpir ! Rien qu’à voir faire, c’est une merveille.. Les estomacs les mieux accrochés et dont le volume est le plus important, se laisseront finalement tenté par une Waffle, la petite sœur sucrée du Kumpir.

Si vos jambes ont résisté, si votre estomac est encore accroché, Istiklal vous ouvrir les portes de la jeunesse stambouliote, tant les ruelles perpendiculaires à cette colonne vertébrale d’Istanbul est pourvue en bars et boites de nuit… Restera à vous retourner dans votre hôtel, rejoindre les bras de Morphée, peut être au petit matin, alors que me Muezzin entonnera son premier chant.

Quels souvenirs gardez-vous d’une visite à Istanbul ? Que pensez-vous de ce programme ?

Pin It

Un commentaire ⇒ Une journée parfaite à Istanbul !

  1. Je suis déjà partie en Turquie à Izmir et à Antalya (l’endroit que j’ai préféré avec sa chaine montagneuse tout près de la mer). J’aurai aimé visiter Istanbul, cela doit être magnifique. Et votre expérience est un argument de plus pour que j’aille visiter cette ville.
    Merci pour les photos.
    Mélanie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>