Interview de blogueurs voyageurs : petite escapade en Suisse avec Laurène !

par • 12 octobre 2012 • Interviews d'expatriés, SuisseCommentaires (9)2790

Le voyage commence peut être pour vous comme pour moi au pied de votre immeuble ou sur le pas de votre porte. Inutile de partir au fin fond d’un pays aux régions imprononçables pour voyager. De l’aure côté des Alpes, vous trouverez la Suisse et toute sa culture. Aussi, je suis très content de vous faire découvrir une destination méconnue et pourtant tout à fait accessible à quelques encablures de notre France. Pour vous guider cette petite visite, j’ai demandé à Laurène du blog Carnets d’escapades de nous brosser un petit portrait de son pays d’expatriation.

Avant de commencer le questionnaire proprement dit, est-ce que tu peux présenter ton blog en quelques mots ?

Avec plaisir ! Mon blog s’appelle Carnet d’escapades. En effet, faire une escapade, c’est « s’échapper un temps de la vie quotidienne ». Cela correspond bien à ce que j’aime : des moments d’évasion, qui peuvent être plus ou moins longs, plus ou moins lointains, mais toujours agréables !

Française expatriée en Suisse, je poste beaucoup sur mon pays d’adoption, que je découvre jour après jour, mais également sur mes voyages en général…

1. Ton mot préféré ?

« Grüezi« , mot suisse allemand qui signifie bonjour. Je l’adore car c’est un des seuls mots que je connais : il me donne donc l’impression d’être super intégrée lorsque je le prononce ! Le problème commence quand, devant tant d’aisance, les gens enchaînent alors en suisse allemand… Je suis alors obligée de m’avouer vaincue !

2. Le mot que tu détestes ?

« Chuchichäschtli« , mot suisse allemand imprononçable que les suisses s’amusent volontiers à faire prononcer aux étrangers… Rire assuré ;-) ! Bon, en même temps ça veut dire « petit placard de cuisine »… On a vu plus utile !

3. Un détail qui te mets particulièrement en joie, t’amuses ?

L’ambiance de la gare de Zürich le week-end, de bon matin. En été, familles et groupes d’amis en chaussures de randonnée et sac à dos. En hiver, les gens qui se baladent en chaussures de ski, les skis sur l’épaule ou la luge à la main… Je me sens en vacances tous les week-ends !

4. Un détail qui te démotives, t’agaces, te déplait ?

Il y a peu de temps, je me suis retrouvée à une soirée avec des suisses, parlant donc… Suisse allemand. A un moment, ils se marrent et m’expliquent qu’ils essayent mutuellement de deviner d’où ils sont en Suisse, car leur dialecte est vraiment différent… L’existence du dialecte me rendait déjà la vie un peu compliquée, mais le fait qu’il y en ait plusieurs variantes me semble insurmontable… Dans ces cas-là, je me dis que je n’arriverai jamais à m’intégrer complètement à cause de la barrière de la langue !

5. Le son, le bruit que tu aimes ?

Les cloches des vaches lors des promenades en montagne… Très cliché, mais je ne peux pas m’empêcher de me sentir apaisée par ce son. Je sais alors que j’ai fait le bon choix en venant ici !

6. Le son, le bruit que tu détestes ?

Le crissement des freins des tramways, lorsqu’ils manquent de se prendre une voiture ou autre… Associé à une sonnerie stridente qui prévient l’audacieux qu’il ferait bien de dégager des rails, c’est sans doute efficace mais douloureux pour les tympans !

7. Le juron, gros mot ou blasphème favori ?

« Scheisse » (Merde) ! Courant, simple et efficace !

8. L’homme ou femme pour illustrer un nouveau billet de banque ?

Rudolf Läderach, fondateur de la chocolaterie suisse du même nom. J’ai découvert leur chocolat en arrivant à Zürich, et le place en première place de tous les chocolats que j’ai jamais goûtés ! Et pourtant, j’en ai testé beaucoup, vous pouvez me croire… (NLDR : petit appel du pied à notre chère foodista Mathilde Dewilde ;-) )

9. Le métier que tu voudrais faire ?

Travailler pour Suisse Tourisme, l’office de tourisme suisse. Il y a tant de belles choses à promouvoir dans ce pays ! Bon, du coup, je le fais à ma petite échelle, via mon blog… Le tout, c’est de participer !

10. Le métier que tu n’aimerais pas faire ?

Accrocher les décorations du sapin de Noël Swarovski, qui est installé tous les ans dans le hall de la gare centrale de Zürich. Que des décorations en cristal hors de prix à suspendre, c’est trop de pression…

Merci à Laurène d’avoir participé à ce portrait de la Suisse ! Ca vous donne envie d’aller y jeter un oeil peut être ?

Pin It

9 commentaires ⇒ Interview de blogueurs voyageurs : petite escapade en Suisse avec Laurène !

  1. Lisa dit :

    Je me reconnais bien dans ce que dit Laurène sur notre joli pays d’adoption ! Comme elle, je suis une expatriée française vivant à Zurich.
    Ce n’est pas toujours drôle de vivre ici sans rien comprendre :-/ Je ne connais qu’une dizaine de mots et expressions en suisse-allemand… On peut parler en allemand, anglais ou français, mais dans la rue, le tram ou les restos, impossible de comprendre les conversations de nos voisins (quelle frustration ;) ). On a même des divergences de traduction : pour moi « Chuchichäschtli » signifie tiroir de meuble de cuisine…
    Au plaisir de lire tes prochains posts Laurène et merci Clément pour cette interview :D
    Lisa

  2. Très chouette interview :-) Le blog de Laurène est bien écrit, avec beaucoup d’humour et de jolies photos. (Futurs) amis de la Suisse, allez vite y faire un tour!

  3. Clément dit :

    Je vois que nos compatriotes outre Alpes réagissent ! Merci à Laurène pour sa participation et très content que cette interview vous plaise !

  4. Clément dit :

    C’est assez étonnant car cet aspect de la langue m’avait échappé. Je crois que beaucoup de français disent être aller en Suisse pour un rendez-vous à Genève et passent à coté de ces anecdotes qui font la richesse des voyages… Raison de plus pour être dépaysé en Suisse :-)

  5. Rockz dit :

    Ah je retrouve très bien sa description.
    Et je suis assez d’accord avec le point 4, notamment avec les Allemands qui je trouve aime bien ne parler qu’en Allemand.

    Ah le fameux Scheisse, il s’écrit donc comme ça! Je l’avais appris avec des copains allemand, je n’aurais jamais imaginé qu’il s’écrive de cette manière. (shaysse, shayce ..ok…)

  6. Nom de nom! C’est la fontaine du Banneret sur cette photo!!! J’ai reconnu ce fragment de ma petite ville de Neuchâtel avec émotion!!!

    Très sympa l’interview de Laurène: comme je suis son blog, c’est un plaisir d’en savoir plus sur ses impressions de mon pays!!

    Mais en plus de « gruezi », tu peux dire des mots très suisses-allemands comme « merci » ou « adieu ». Suffit d’adopter l’accent alémanique pour les prononcer à leur façon! Et… il faut essayer le « tschüss! » (bye)

  7. Merci à tous pour vos commentaires! :)

  8. @ Kantu: j’ai effectivement adopté tschüss, merci et adieu aussi! Mais bon je ne vais quand même pas très loin avec ça! ;-)

  9. Travailler pour l’office de tourisme est une bonne idée en soit, j’ai toujours voulu le faire mais faute de diplome, je n’ai pas réussi.

    Et bien le point 3 devrait convenir à moi et ma compagne, let go! ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>