Buenos Aires

par • 1 mai 2007 • ArgentineCommentaire (1)1463

Hola Todos !

Et oui, je suis obligé de me mettre à l’espagnol, et c’est pas gagné. Je vous parle même pas des pirouettes que je dois faire sur le clavier…
Ici, tout se passe très bien. On m’a trouvé une auberge de jeunesse, tout ce qu’il y a de bien, c’est pas le royaume de la propreté mais étant donné le reste de la ville, je suis pas mal servi, tout ça à un tarif imbattable.
Pour vous ballader à Buenos Aires, je ne vous conseillerai que trop peu l’achat du guide GUIA « T », disponible chez n’importe quel libraire dans la rue, pour seulement 3 ou 4 pesos… On me l’a mis entre les mains, c’est indispensable… Il reste très simple de se ballader dans Buenos Aires, mais on vite fait de tourner en rond, même si c’est une ville à angles droits…
Justement, je repars en ballade…
Pin It

Un commentaire ⇒ Buenos Aires

  1. […] Le panneau de Mayou ci-contre n’indique aucunement les directions et kilomètres à parcourir pour atteindre Mendoza ou Buenos Aires. en fait, sachez que les rues dans les villes argentines portent les noms d’autres villes du pays… Ou de grands héros de la nation (politiques principalement). De plus, ce sont toujours les mêmes noms de rues. toutes les villes ont leur Avenida San Martin, leur rue General Colon, Président Peron, Juan De Garay etc etc… Les principales artères portent d’ailleurs les mêmes noms également. Pour ce qui est des numéros, c’est simple. A chaque croisement, on change de centaine. toutes les rues parallèles sont numérotées dans le même sens. le zéro est souvent le bord de la ville, un port ou un périphérique. A Buenos Aires, c’est la Avenida de Mayo coupe symboliquement la ville en deux… Pour plus de détails, il faut consulter le Guia »T ». […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *